La Chronique British : top 8 des meilleures séries British !

Hello everyone ! Me revoici, me revoilà, et cette fois, j’a décidé de vous concocter un top 8 des meilleures séries britanniques :) Vous êtes prêts•e•? Allons-y, c’est parti!

1. Sherlock

sherlock-series-3-2987002
Dr. Watson (Martin Freeman) & Sherlock Holmes (Benedict Cumberbatch)

Résumé : Tout le monde connait les fameuses histoires du détective Sherlock Holmes et de son acolyte le Dr. Watson. Eh bien dans cette série là, donc chaque saison (3 à ce jour) se compose de 3 épisodes d’1h30, reprend ces personnages mythiques dont les aventures se déroulent cette fois-ci à notre époque !

Ce que j’aime : Sherlock Holmes est un vrai sociopathe, il est misanthrope et n’a aucun filtre quand il parle. C’est un génie qui déplore la bêtise du reste de la planète. Watson, quant à lui représente le commun des mortels : nous. Les enquêtes et la façon de filmer sont de qualité, les acteurs jouent extrêmement bien, Sherlock et Watson se lancent des piques, bref, c’est magique !

2. The Tudors

the_tudors-logo

Résumé : Cette série retrace le règne du roi Henry VIII d’Angleterre et ses tribulations avec ses 6 femmes et le schisme avec Rome. Elle comporte 4 saisons de 10 épisodes d’1h.

Ce que j’aime : Bon, okay, j’adore Henry VIII et les Tudors qui sont ma passion. Mais objectivement, les acteurs sont géniaux (Jonathan Rhys Meyers …!) , et m’y connaissant pas mal sur la période et l’histoire de cette dynastie, il y a beaucoup de véracité dans les événements décrits. Les costumes sont sublimes, et cela permet de mieux comprendre les enjeux et la vie de l’époque.

3. Broadchurch

BROADCHURCH2

Résumé : Dans un petit village tranquille du Dorset nommé Broadchurch, un jeune garçon, Danny, est retrouvé sur une plage, sans vie. Les habitants se connaissent tous, et ils n’arrivent pas à imaginer qui a pu commettre ce crime ignoble. Ellie Miller, la détective du coin, est sur le point d’être nommée chef. Mais, Alec Hardy (David Tennant!!), un détective qui vient du Nord, lui prend sa place. Les deux détectives vont enquêter ensemble sur le meurtre de Danny. Il y a à ce jour 2 saisons de 8 épisodes d’1h. Une 3è saison a été annoncée par la chaîne itv.

Ce que j’aime : Bon, j’admets que je suis subjective, j’ai vécu un an dans le Dorset, et il se trouve que j’ai visité les endroits que l’on voit dans la série avant même de la regarder. Mais en dehors de ça, on regarde parce qu’il y a David Tennant, que son accent en VO est génial, les paysages sont sublimes, et l’enquête est vraiment bien ficelée. On est rapidement embarqué•e dans les événements, et on a envie d’en savoir plus à la fin de chaque épisode.

4. Downton Abbey

Downton-Abbey-downton-abbey-23439226-1600-900

Résumé : Début du 20è siècle dans le Yorkshire, nord de l’Angleterre. La famille Crawley, vit à Downton Abbey et représente à merveille la bourgeoisie anglaise de l’époque. Le père, Lord Grantham, est très à cheval sur les traditions (il suit les conseils précieux de sa mère – Maggie Smith ! – Violet Crawley), la mère, Lady Cora Grantham, américaine d’origine est plus souple sur les traditions. Ils ont 3 filles : Mary, Sibyl et Edith. Mary est très sure d’elle, Sibyl est la plus généreuse et ouverte et Edith est très introvertie. La série retrace leur vie et celle de leurs domestiques au long des changements du 20è siècle que ce soit au niveau de la liberté des femmes et du changement des mœurs. Il y a 6 saisons de 10 épisodes d’1h.

Ce que j’aime : Je vous ai déjà fait un topo dans un précédant article, je ne vais donc pas épiloguer pendant mille ans. Mais les costumes, les dialogues, tout est calculé au millimètre. Les jeunes femmes passent de soumises aux traditions à jeunes femmes indépendantes. Le statut des domestiques évolue aussi grandement. Et Lady Violet Crawley est un personnage que vous ne voulez surtout pas manquer anvec ses piques désopilantes.

5. Peaky Blinders

peaky-blinders

Résumé : Birmingham, 1919. La famille Shelby est une famille de gangsters. Ils forment, avec quelques amis, le gang des Peaky Blinders (qui a vraiment existé) depuis la fin de la 1ère Guerre Mondiale. Leur chef ? Thomas Shelby (Cillian Murphy ! ). Nous suivons la famille dans toutes leurs magouilles, et dans leur « combat » sans pitié contre l’inspecteur irlandais Campbell (Sam Neill) qui agit sous les ordres de Winston Churchill pour nettoyer la ville des criminels. Il y a 2 saisons de 6 épisodes d’1h. Une 3è saison est annoncée.

Ce que j’aime : l’ambiance. On s’imagine sans problème l’ambiance lugubre qui règne à Birmingham, ville industrielle. Les petites ruelles sombres, les plans machiavéliques, les arnaques du gang, tout est d’une authenticité frappante. Cillian Murphy est détestable à souhait, il en vient même à faire peur parfois tellement il est imprévisible. Mais quelques événements font fondre son cœur de pierre, ce qui nous ravit et nous fait réaliser que derrière la façade, il y a bel et bien un être-humain !

6. Call the Midwife

s2_midwives_e345_Master

Résumé : Années 1950, Londres, quartier de Poplar. Jenny Lee arrive à Nonnatus House, couvent et lieu de résidence d’infirmières sages femmes. Les sages femmes et religieuses travillent ensemble et veillent au bon déroulement des accouchement dans le quartier défavorisé de Londres où elles sont.

Ce que j’aime : Cette ambiance années 1950 …. magique ! Au début, c’est vrai que ça fait peur de se dire qu’on va regarder une série où, en gros, il n’y a que des accouchements et femmes qui crient. Mais au final, on s’attache vraiment aux personnages (même si Jenny Lee ne m’emballait pas vraiment au début, on finit par l’apprécier …. Si, si !), on s’habitue à eux, leurs petites histoires, les romances …. Bref, je vous le conseille, ça met de bonne humeur et on reprend foi en l’humanité !

7. Mr. Selfridge

MR_SELFRIDGE

Résumé : Fin du 19è début 20è, Londres, Oxford Street. Harry Selfridge, américain ambitieux tout droit débarqué des States arrive avec son idée de grand magasin. Les débuts sont difficiles, les amis et associés se font rares dans cette Angleterre très patriotique. Mais le magasin est un succès et devient le lieu de naissance des dernières modes. La série retrace les déboires (amoureux, financiers) de Harry Selfridge, pionnier de la mode et du shopping.

Ce que j’aime : Les coiffures, les décors, l’ambiance encore une fois ! De voir comment un magasin au début du 20è fonctionnait, de voir que le shopping à proprement parler n’était pas la même chose que de nos jours. Le monde des employés du magasins aussi. On se croirait dans « Au bonheur des Dames » d’Emile Zola.

8. The White Queen

starz-the-white-queen__140110195025

Résumé : En 1464, l’Angleterre est en guerre depuis 9 ans : la Guerre des Roses qui oppose les famille York (rose blanche) et Lancaster ( rose rouge) fait rage. Cette mini série est basée sur les romans historiques inspirés de faits réels : The White Queen, the Red Queen et the Kingmaker’s Daughter de Philippa Gregory. Il y a 10 épisodes d’1h.

Ce que j’aime : La guerre des Roses. C’est très intéressant de voir cette période au travers des yeux de femmes, plutôt qu’au travers des yeux de guerriers/ rois/ hommes qui veulent accéder au pouvoir. Tous les événements ne sont peut-être pas authentiques, mais on se prend bien à la série et on se rend compte à quel point à l’époque, les femmes étaient de vraies monnaies d’échange et un moyen pour certaines familles d’accéder à un rang.

BONUS : Ripper Street

ripper-street

Résumé : La série commence en 1889 à Londres, 6 mois après le dernier meurtre de Jack l’Éventreur. Nous suivons la police londonienne qui s’occupe de l’East End, quartier regroupant le plus de pauvres. Ils avaient traqué sans relâche Jack l’Éventreur sans l’attraper, d’autres femmes se font assassiner dans le quartier de Whitechapel, ils pensent alors que le tueur en série est de retour. L’inspecteur principal, Reid, est joué par Matthew Macfayden. Il y a 4 saisons de 10 épisodes d’1h, la saison 4 est en cours.

Ce que j’aime : l’ambiance glauque de Londres en 1889. Les mystères que l’ont suit avec la police de l’East End, qui sont très bien ficelés. Parfois cela fait froid dans le dos !

Et vous, d’autres séries britanniques à conseiller ? Quelles sont vos préférées?

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Clo

Clo est en charge de la Chronique British où elle partage avec vous sa passion pour l'histoire, la culture, la gastronomie (si si) et la famille royale britannique. aussi fan de la saga Harry Potter, de Star Wars et de séries télé, elle est également une grande dévoreuse de livres.

6 thoughts on “La Chronique British : top 8 des meilleures séries British !

  1. La honte j’ai toujours pas vu la saison 3 de Sherlock (série que j’adore pourtant) ni aucune saison de Downton Abbey…
    Sinon j’adore dans la sélection Broadchurch !
    En dehors de cette chouette sélection (j’entends effectivement beaucoup de bien des autres séries citées), j’aime énormément Black Books, The IT Crowd, Ab Fab, Spaced et Life on Mars !

    1. J’admets que tu manques quelque chose avec la saison 3 de Sherlock ! Et honte à tes aïeux pour Downton Abbey …. Il faut t’y mettre rapidement !! :p
      Je ne connais pas les autres séries que tu as citées … Je vais faire mes recherches à ce sujet, merci de me donner d’autres horizons à explorer ! 😀
      Et Life on Mars ….. Je valide à 100% ! Une série vraiment originale, et encore une fois, l’accent est un régal !

  2. Je valide Sherlock, Broadchurch & The White Queen OBVIOUSLY :D. Je n’accroche pas tellement aux Tudors ni à Downtown Abbey (qu’on me lance des cailloux) ! Par contre, Peaky Blinders est sur ma liste !

    1. Je savais pas pour The White Princess !! J’ai lu le livre et j’ai beaucoup aimé, j’ai donc hâte de voir si ça sera aussi bien que the White Queen à l’écran ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *